Chloé SEJALON

 

 

Chloé SEJALON

Nom : SEJALON

Prénom : Chloé

Âge : 22 ans

Fonction actuelle : Je suis l’unique mécanicienne de l’agence CGL (Compagnie générale de location) de Chaponost (69), je gère tout le parc matériel ainsi que les commandes et demandes des clients (avec l’accord de mon supérieur pour le traitement des plus grosses pièces).

 

 

Quel est votre cursus ?

Après la 3e, j’ai effectué un BEP service aux personnes, puis je me suis dirigée vers un Bac PRO en maintenance des engins de travaux publics et de manutention effectué à la MFR de Saint-Martin-en-haut (69). J’ai fait mon apprentissage chez FRAMATEQ Rhône-Alpes en télescopique, puis j’ai choisi de passer un certificat de spécialisation en un an (option tracteurs et machines agricoles).

 

Dans quel secteur exercez-vous ?

Je me suis finalement engagée dans le secteur des travaux publics.

 

Y êtes-vous arrivé par hasard ?

Non, ce secteur me plaisait depuis longtemps. Après quelques missions d’intérim pour la CGL, j’ai finalement été embauchée en CDI (contrat à durée indéterminée) chez eux.

 

Quelles sont les raisons de ce choix d’orientation ?
Était-ce une passion depuis longtemps ?

Mon grand-père dirigeait son propre garage agricole. J’ai baigné très jeune dans cet univers. La visite de la MFR de Saint-Martin-en-Haut lors des portes ouvertes a confirmé mon désir et je me suis lancée !

 

Sur quels types de machines travaillez-vous ?

Je travaille sur de gros compresseurs sur roues, des groupes électrogènes, des chariots télescopiques, matériels de compactage et petits matériels (scies à sol etc.)

 

Comment s’organise une journée de travail type ?

Lorsqu’il n’y a pas de dépannage à faire et que les machines sont rentrées, je fais une inspection générale, je vois s’il n’y a pas de pannes à réparer, de vidanges à faire. Je peux aussi me déplacer sur les chantiers en cas de besoin.

 

Quelles sont vos tâches et vos objectifs ?

Veiller à ce que toutes nos machines soient en état, et proposer un service client de qualité.

 

Est-ce un travail plutôt solitaire ou en équipe ?

Je gère moi-même le parc des matériels. Mon collègue s’occupe de la partie administrative et des demandes par téléphone. Ensuite, je prends en charge le client.

 

Êtes-vous mobile à l’extérieur de votre espace de travail ?

Je suis itinérante et me déplace au moins une fois par semaine sur les chantiers.

 

Quelles compétences, quelles qualités sont essentielles pour exercer ce métier ?

Il faut être appliqué et soigneux dans son travail !

 

Qu’appréciez-vous dans votre travail, quels sont les avantages et les inconvénients ?

Le principal inconvénient est le port de charges lourdes. Ce n’est pas toujours évident vu le poids de certaines pièces. J’apprécie le fait d’être autonome et de pouvoir organiser mon travail comme je l’entends, mais lorsque j’ai beaucoup de travail, mon collègue vient me donner un coup de main. En cas de coup dur, d’activité intense, on se soutient mutuellement. C’est un travail d’équipe !

 

Comment s’est passé votre scolarité et votre intégration en entreprise, dans un milieu majoritairement masculin ?

Ça n’a pas été facile. Avant d’arriver en classe de TP, je sortais d’un BEP service aux personnes… Il faut gérer les préjugés de certains.
On m’a déjà refusé l’accès à un chantier parce que j’étais une femme… Il fallait bien réparer leur machine. Ils ont fini par rappeler.
Lors d’une de mes premières expériences professionnelles, j’ai dû faire face à un supérieur ouvertement sexiste. J’ai exprimé les problèmes que je rencontrais, et j’ai heureusement pu changer de secteur.
Par la suite, un chef très compétent et humain m’a suivie. Il m’emmenait faire des dépannages un peu partout. C’était super valorisant, pour ma progression professionnelle comme personnelle ! Enfin, au niveau clientèle, le contact passe bien. Les uns peuvent être surpris, d’autres disent que « ça change, c’est plus agréable, pour le même travail ».

 

Pour finir, quels sont les débouchés et les possibilités d’évolution ?

On peut devenir chef d’atelier, et même chef d’agence si l’on est motivé. Pour l’instant, ma position me convient parfaitement. On verra par la suite !

 

Un mot aux jeunes qui seraient intéressés ?

Je vais m’adresser aux jeunes filles et leur dire qu’il ne faut pas avoir peur, qu’il faut rester motivée et faire ce que l’on aime.